Foire aux question sur echelon Patrice Karatchentzeff 20 décembre 2000 Ceci est un condensé des questions et des réponses associées les plus fréquemment posés sur echelon Copyright © 2000 Patrice Karatchentzeff J'utilise smail et lorsque que je lance echelon la première fois, j'obtiens un « Ouverture de MAILOUT impossible: No such file or directory at ./echelon line 1562 ».

Mea culpa. C'est un bogue que je n'ai pas encore fixé. Le MTA est par défaut exim donc échelon s'attend à trouver le fichier de log de exim. En tentant de l'ouvrir, puisqu'il n'existe pas, il plante l'application. Pour fixer cela, éditez le fichier ~/.echelonrc/preferences et modifiez $MTA = "Exim"; en $MTA = "Smail"; (Attention, aux majuscules et à la ponctuation). Relancez echelon et tout devrait fonctionner. Dans le menu préférences, les champs Apparence et Décompte sont vides. Hé oui, la version 0.1 n'est pas encore la version 1.0. Patience donc... le fichier ~/.echelonrc/preferences est bien compliqué. Pourquoi n'avoir pas fait un bête fichier de configuration « standard » ?

Ce fichier est en fait une part intégrante du programme echelon. J'ai délibérement laissé cette partie en Perl pour sa souplesse. Les gens ne connaissant pas Perl peuvent très bien utiliser le menu de préférence pour configurer echelon. Les autres font ce qu'ils veulent... Pourquoi doit relancer echelon en cas de changement dans le menu préférence pour le MTA ?

On pourrait parler de bogue encore... Quoique. Il faut à nouveau « parser » les journaux de bord du MTA had hoc. Je ne l'ai pas encore implémenté. Le plus simple est alors de faire relancer echelon à l'utilisateur. Que se passe-t-il si l'on se trompe sur le nombre de compte POP que va vider fetchmail ?

Dans l'absolu, on ne craint rien. fetchmail va bien se dérouler et vous ne perdrez rien. Par contre, les indications renvoyées par echelon seront erronnées. À la fin de chaque « vidange », il vous dira que c'est fini et que vous pouvez vous déconnecter. Par contre, le décompte des courriels en cours de téléchargement sera toujours exact. Comment connaître le nombre de courriels en cours d'émission ?

Attendre la version 0.2 de echelon. echelon est super (merci :-)). Je voudrais participer: comment faire ?

Pour le moment je travaille tout seul (sauf Christian qui m'a fait le paquet Debian). J'aurai besoin d'aide pour l'internationnalisation (pour la traduction) si la demande dans ce sens se fait sentir. La version 0.1 tient dans un seul fichier assez gros. La version 0.2 sera découpée en plusieurs fichiers pour plus de facilités de développement. À ce moment, des contributions extérieures seront possibles (notamment pour le support d'autres MTA par exemple). La programmation est très modulaire et donc la participation sera facile. Je veux devenir bétâ-(alpha?)testeur

Je n'ai pas à disposition de site pour télécharger une révision de développement. Envoyez-moi simplement un courriel et je vous enverrai la version en cours. Si cela prend trop d'ampleur, on verra à passer de l'artisanat à quelque chose de plus sérieux. Je voudrai une nouvelle fonctionnalité ou bien telle implémentation de telle fonctionnalité n'est pas terrible... Ce serait bien si on pouvait... etc...

Dîtes-le moi. Tout simplement. Le projet peut se développer différemment si le besoin s'en fait sentir. Je suis ouvert. Au moins à la discussion. Je ne promet rien mais j'essaierai de satisfaire les demandes. Dans la mesure du raisonnable. Et de mes moyens. Je voudrai une version dans une autre langue (anglais, allemand,...).

Ce n'est pas planifié avant la version 0.3. Et encore, uniquement s'il y a de la demande. Et de l'aide. J'aurai bien une remarque à faire mais je n'ose pas la faire.

AUCUNE remarque n'est inutile. La moindre petite faute est à corriger, que ce soit d'orthographe, de grammaire ou de code. Alors, n'hésitez pas. Je n'ai jamais mangé personne. Pas encore :-) Ou peut-on trouver de la doc ?

Cela va venir avec la version 0.2. Du moins, j'espère. En attendant, allez dans /usr/share/doc/echelon. Il y a la présente FAQ et une petite introduction. La FAQ est au format sgml debiandoc. La page man viendra avec le temps... Dans le menu préférence, on ne propose pas plus de 6 boîtes POP. Or moi, j'en ai plus...

La liste est indicative: c'est tout. Vous devez entrer à la main le nombre de comptes que vous avez. Et sauvegarder. Le programme echelon est trop long à lire...

En effet, la version 0.1 comporte près de 2200 lignes dans un seul fichier. Je n'ai pas vu la taille grossir pour ce premier objectif. La version 0.2 va être complètement transformé pour plus de lisibilité. Je n'aime pas les couleurs...

Patience. La version 0.2 offrira une personnalisation plus poussée. En attendant, vous pouvez toujours éditer le programme et changer le $top -> setPalette... Pourquoi la connexion passe au vert et que l'on obtient pas le droit d'aller rapatrier le courrier immédiatement ?

Il s'agit en fait du temps de facturation. Il y a facturation chez votre FAI lorsque ppp établit une connexion et négocie tout ce dont vous avez besoin pour apparaître sur le réseau, avec en particulier votre adresse IP locale. En attendant, vous payez la communication. C'est dégueulasse mais c'est comme cela... Le temps de négociation est assez court mais non négligeable: chez moi (club-internet et free), cela va de 0 seconde à plus de 5 secondes. Répété un certain nombre de fois, cela fait rapidement un temps conséquent. Pourquoi echelon semble figer pendant le rapatriement du courrier ?

C'est votre fournisseur qui n'envoie rien... Testez avec un outil de visualisation en direct des trames émises (j'utilise wmnet). echelon ne fait reproduire que la triste réalité des faits. En particulier, si le serveur SMTP de votre FAI est mauvais, vous attendrez...

Je compte dans une version ultérieure inclure à côté du bouton de raptriement une petite innterface indiquant le trafic ppp. Peut-on interrompre une connexion en cours, même si fetchmail tourne ?

Oui, pour le moment. Après, je vais certainement blinder la chose. J'ai un abonnement XX heures par mois. Quand faut-il que je coupe pour optimiser mes temps de connexion ?

C'est facile: il suffit de regarder le temps de connexion. Vous êtes généralement facturé à la minute (allez quand même vérifier...) avec un contrat du genre: « toute minute commnencée est due.... ». Mon compteur de temps est normalement callé sur celui de facturation du FAI (qui comme vous pouvez le voir ne correspond pas à votre temps réel d'exploitation). Il vous suffit donc de couper juste avant la fin d'une unité de temps (en l'occurence d'une minute). Couper vers 55 secondes pour être tranquille: la déconnexion est quasi-instantannée.

Il faut quand bien souligner que cette façon de faire des FAI est bien dégueulasse alors qu'une facturation à la seconde est facile à faire. Mais, comme en politique, le pigeon est toujours celui qui y croit... Ou alors les informaticiens des FAI ne valent pas un clou... Peut-on avoir le temps complet d'utilisation depuis un certain temps ?

C'est en cours de développement... Certainement dans la version 0.2 Pourquoi l'avoir appelé echelon ?

Et pourquoi pas ? Parce que cela me plait :-) En fait, je l'ai appelé ainsi car au final, ce programme sera un véritable mouchard. Cela ne vous rappelle rien, n'est-ce pas ? « Amis » de la NSA, je vous emm... bien :-) Licence et garantie

C'est du GPL alors pas de garantie :-) (cf votre www.fsf.org/gpl pour plus de détails...) echelon consomme en permanence presque 10% des ressources cpu de mon pentium sans rien faire. Pourquoi ?

En fait, l'affichage de l'heure à la seconde est coûteuse. Je prévois une option pour les petites configurations qui permettra de n'afficher au choix que les minutes. Cela devrait résoudre le problème. Ce n'est quand même pas une grande gêne... Pas essayé sur un 486. Un retour serait appréciable. Quel est le langage utilisé pour écrire echelon ?

C'est du Perl pour tous les traitements. Pour l'interface, il s'agit de Tk. Le couple Perl-Tk est très agréable à utiliser et l'emploi de Tk permet de faire de belles interfaces graphiques, sans se fatiguer. les sources ne sont pas ou peu commentée...

Je ne commente jamais un algorithme, ou si peu. Par contre, toutes les variables le sont. J'ai aussi succintement décrit les sous-programmes. Cela devrait largement suffire. Le Perl, et en particulier ma façon de l'écrire, se suffit à lui-même. Même en ce qui concerne Tk. Le code est très aéré pour permettre une visualisation et une compréhension accrue. Enfin, les commentaires sont en anglais pour permettre à tout le monde de les suivre. Et les variables portent des noms parlants. J'ai tout découpé en petits sous-programmes pour une modularité accrue.

Ma façon d'écrire n'est pas très économique. On pourrait facilement gagner 30% en gain de place. Je le sais. Mais quel est l'intérêt pour un langage interprêté (et pour un langage tout court...) ? Au moins, tout le monde peut lire les sources facilement, sans être un expert de Perl (ce que je ne suis pas). Si d'ailleurs un expert relève une façon plus pertinente de traiter certaines parties, qu'il ne se gêne pas pour me proposer quelque chose de mieux (avec un justificatif: du genre algo plus rapide, moins coûteux en mémoire, etc...).

Il y a peut-être des modules de la CPAN qui font mieux que ce que j'ai écrit. Je veux bien les utiliser s'ils font parti de la distribution de base d'une potato. Sinon non.